Actes du XXIXe CILPR

Aux Participants du Congrès de Copenhague,

Les actes du XXIXe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romane de Copenhague seront publiés par les organisateurs du Congrès et la Société de linguistique romane (sous la direction de Lene Schøsler et Juhani Härmä avec la collaboration de Jan Lindschow; le Bureau de la Société formera le comité éditorial).

La publication dans la Bibliothèque de Linguistique Romane s’inscrira dans les mêmes dimensions que celle des actes du XXVIIe Congrès de Nancy et du XXVIIIe Congrès de Rome. Elle comportera le texte des événements communs (discours d’ouverture, conférences plénières, table ronde, discours de clôture) ainsi qu’un aperçu synthétique du travail de chacune des sections.

Ce dernier se fera en deux parties : d’une part, une présentation générale des sections signée par les présidents concernés, d’autre part un choix représentatif de communications ou de posters, opéré par les présidents sur la base de la qualité des propositions, reflétant les différentes approches méthodologiques et thématiques et les langues représentées au sein de la section.

De manière générale, sur les 466 propositions initiales, les actes pourront contenir le texte de 130 conférences ou posters. Les présidents devront orienter leur choix dans ces dimensions. Ne pourront être retenu pour la publication que les versions écrites des communications ou posters qui ont été réellement présentés à Copenhague (éventuellement par une tierce personne, en cas d’empêchement de dernière minute), puisque les actes ont la vocation de rendre une idée représentative du déroulement du congrès.

Les propositions écrites devront parvenir jusqu’au 31 octobre 2019 – délai de rigueur – aux éditeurs des actes (<cilfr28@rom.uzh.ch>) qui les transmettront aux présidents de section. Elles doivent respecter les règles de présentation suivantes:
– maximum 11 pages, 33 000 signes avec espaces et y inclus la bibliographie et les illustrations (il faut donc évaluer approximativement l’espace occupé par les illustrations et les tableaux);
– respect des règles pour les illustrations: seulement noir et blanc, une résolution d’au moins 300 dpi et un envoi des illustrations dans des fichiers à part;
– respect de la feuille de style de la Revue de Linguistique Romane (<https://www.slir.org/revue-linguistique-romane/feuille-de-style/>).
Toute contribution qui ne respecte pas ces trois paramètres devra ou bien être refusée pour des raisons formelles, indépendamment de sa qualité, ou bien adaptée par l’auteur en ce sens.

Tous les participants au Congrès dont le résumé a été accepté comme communication ou comme poster et qui se sont régulièrement inscrits au Congrès pourront soumettre une proposition écrite. Les auteurs seront ensuite informés avant le 31 janvier 2020 si leur texte est retenu pour la publication.

Lors l’Assemblée générale de la Société, mercredi 20 juillet 2016, notre très regretté Président d’honneur Max Pfister, a émis le souhait que les personnes dont les contributions seront publiées dans les actes du Congrès de Rome soient membres de la Société de Linguistique Romane, ce qui est déjà le cas pour une publication dans la Revue de Linguistique Romane. La proposition ayant été votée à une grande majorité et nouvellement ratifiée lors du congrès de Copenhague, les auteurs dont la contribution a été acceptée pour la publication dans les actes devront donc devenir membres de la SLR au plus tard en mars 2020. Indépendamment de la publication des actes, tous les participants au Congrès sont naturellement invités très cordialement dès à présent à adhérer à notre Société (<http://www.slir.org/societe/inscription>).

Lene Schøsler – Juhani Härmä